Suivez ce blog via Facebook

samedi 3 juin 2017

Pôle Nord : le coffre-fort de l'Arctique est en train de fondre

* Au Groenland, le glacier fond par en-dessous

Taking earth's inner temperature: Surprising new study finds that the mantle is hotter than we thought

'Ice sheet melt caused by heat from Earth core not just global warming': NEW REPORT CLAIMS
Au Pôle Nord, un coffre-fort géant conserve dans la glace des semences agricoles du monde entier. Ce bunker est en train de fondre... Il fait trop chaud, même en Arctique.

C'est un des coffres-forts les plus précieux du monde qui est en train de fondre. En Arctique, un bunker conserve dans la glace des semences agricoles du monde entier. Le site continent déjà 930.000 variétés de semences de blé, de maïs, de légumes... Il est enterré sous de la glace, sous de la terre gelée, sur l'archipel Norvégien du Svalbard au delà du cercle polaire. En principe, même l'été, le sol reste gelé, mais cette année a été la plus chaude depuis 150 ans.

Il a fait là-bas en moyenne 7 degrés de plus que la normale et le permafrost, donc le sol gelé, a fondu. L'eau a inondé une partie du tunnel qui mène aux graines... Elles n'ont pas été touchées - toutes les semences sont sécurisées -, mais cela pose des questions sur l'avenir de ce coffre-fort qui était censé résister à tout, aux tremblements de terre et surtout à la chaleur. 

Un succès pour les graines syriennes

Les autorités norvégiennes vont financer des travaux, de nouveaux murs plus étanches vont être construits. Car le site a montré qu'il était utile il y a 2 ans, quand, en Syrie, à cause de la guerre, une banques de gènes de semences agricoles a été détruite près d'Alep. Heureusement, les agronomes syriens avaient envoyé un an avant des graines en Norvège. 80 % de leur collection avait été dupliquée et donc conservée. Ils ont demandé à la récupérer pour reconstituer leurs stocks et poursuivre leurs recherches. Ils mettent au point des variétés de lentilles, de haricots de légumes résistants à la sécheresse... Sans cette arche de Noé installée en Norvège, tout un patrimoine génétique du Moyen-Orient aurait disparu.

Source:

2 commentaires:

  1. Bonjour Isabelle. Les récents sujets que tu as posté concernant le réchauffement climatique ayant suscités de nombreux commentaires, je me permet de te soumettre ma dernière publication à ce propos : Make our lies great again, disponible ici : http://www.le-veilleur.com/article/make-our-lies-great-again

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super travail de synthèse, comme à l'habitude ;0)

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés