Suivez ce blog via Facebook

vendredi 21 juillet 2017

La Corée du Nord dispose «à l’évidence» de la capacité de frapper les Etats-Unis avec un missile balistique intercontinental, mais sans pouvoir toutefois encore viser le territoire avec précision, a estimé mardi un général américain

* Avec précision... Un missile pourrait malencontreusement frapper le Nevada au lieu de la Californie? Je ne suis pas tout à fait rassurée!

Des vapeurs mystérieuses qui sortent d'un glacier confirment la chaleur géothermique sous la glace du Groenland

Confirmation de l'énergie géothermique sous le glacier du Groenland: les vapeurs sortent d'une fissure 
dans un glacier près de Kulusuk, Photo de Ágúst Arnbjörnsson, pilote chez Icelandair.

La photo a été prise par le pilote Ágúst Arnbjörnsson le 11 juillet 2017, lors d'un vol d'une altitude d'environ 34 000 pieds (10,4 km) de Reykjavík à Portland. Alors, les plumes de chaleur qui viennent de dessous la glace sont assez grandes!

Les pilotes ont d'abord pensé que ce pourrait être un avion qui s'était écrasé parce qu'il y avait des cratères d'où sortait la fumée.

Ensuite, le pilote a encouragé d'autres pilotes à enquêter dans la région. L'un d'eux est venu tous les jours pendant 5 jours. L'étrange phénomène de la vapeur était toujours en cours.

Le phénomène de la chaleur n'a pas encore été étudié. Personne n'a pu atteindre l'emplacement exact de la vapeur mystérieuse à environ 75 km de Kulusuk.

Explications pour les vapeurs mystérieuses

Il y a deux explications pour expliquer cette anomalie thermique:

(1) Il peut y avoir une source géothermique potentielle au fond du glacier. Si cela est vrai, la source de chaleur doit être puissante pour amener la vapeur à la surface car la glace a une épaisseur de 2 km à cet endroit.

(2) Les panaches peuvent être déclenchés par des cascades massives qui tombent dans les fissures et dans le glacier en raison de la fonte du glacier. Il semble que parfois ces chutes géantes puissent mesurer jusqu'à 2 milles de long. Mais selon un scientifique, cette explication n'est pas plausible puisqu'il n'y a pas de petites chutes d'eau dans la région.

Donc, l'explication la plus crédible pour cette vapeur mystérieuse est l'énergie géothermique. On la trouve le long des côtes du Groenland et une équipe internationale de scientifiques a affirmé que la chaleur interne de la Terre augmente le flux rapide de glace et la fonte sous-glaciaire au Groenland.

Source:

Réponse, de Carlos Ramirez, à la question: "S'il n'y a pas de réchauffement climatique pourquoi la banquise fond ???"

* Excellente question et une explication documentée et intelligente.

1. C’est une question très pertinente! D'autant plus qu’il y a tellement d’opinions de toutes sortes sur le web à ce sujet. Certains prédisent que les glaces de l’Antarctique vont complètement disparaître en été 2017. J’ai aussi vu quelqu'un relater qu’avec la fin des épandages aériens nous aurions plus de glace. Et bien sûr, le grand Boubou Al Gore qui prédisait la disparition TOTALE des glaces pour septembre 2016 si je me souviens bien. Ceux qui pensent que le climat est 100% volontairement ou involontairement contrôlé par l’homme font une grande erreur. 

Tout comme j’ai déjà expliqué pour le processus naturel de la couche d’ozone (fraude des CFC) ainsi que pour le CO2, le gèle et le dégèle est un processus également presque à 100% naturel. 

Ils ont surfé sur un Soleil plus actif et la continuité de cette période naturelle de réchauffement planétaire qu’est l’Holocène. Ils commencent maintenant à parler de géo-ingénierie pour nous sauver parce qu’ils ont perdu leur vague. Même au rythme où nous allions, cela aurait pris 2 à 3 milles ans avant que la cryosphère disparaisse !! Je parle du rythme officiel et non des prévisions incohérentes du GIEC. Le maximum solaire du cycle 24 a été très faible, mais il a connu un double pic au niveau du nombre de taches solaires. Un en 2012 et l’autre en 2014, voici en image pour les visuels : 

La température s’est naturellement élevée un peu pendant ces courtes périodes. Ils ont bien évidemment sauté sur l’occasion pour marteler à nouveau leur simpliste certitude. 

En glaciologie, on utilise des altimètres satellitaires pour mesurer l’épaisseur des glaces et ainsi surveiller les calottes glaciaires. Ils le font aussi sur les grands lacs pour suivre les périodes de gèle et dégèle qui sont un bon indicatif climatologique. Or, malgré ce qu’on nous dit et les résultats officiels le prouvent, le gain de glace en Antarctique DÉPASSE les pertes. Et cela ne date pas d’hier ! Malgré que l’étude ait sorti le 30 octobre 2015, les données satellitaires analysées révèlent un gain net de 112 milliards de tonnes de glace par an de 1992 à 2001. Le gain a ralenti à 82 milliards/ an entre 2003 et 2008. Plus récemment, les mêmes données altimétriques démontraient que le gain était de 135 milliards de tonnes par an. Soit 65 milliards de tonnes de perte versus 200 milliards de tonnes de gain. Comme je l’explique par mes théories à propos de l’augmentation de la couverture nuageuse via les rayonnements cosmiques, il y aura plus de nuages et de précipitations. Nous observons ce phénomène partout en ce moment même. Les déluges en Inde, Chine, Japon et à beaucoup d’autres endroits où les records sont fracassés (Paris dernièrement aussi). CE SONT LES CHUTES DE NEIGES QUI INFLUENCENT DIRECTEMENT LE NIVEAU DES GLACIERS. Par ailleurs, l’albédo de la neige fraîche est plus puissant que les glaces anciennes. 

Réponse partie 2

Un peu plus près de nous au Groenland, après une brève fonte probablement causée par le double pic solaire mentionné plus haut, qu’ils ont utilisée pour nous manipuler, des records de couverture de glace ce sont multipliés. Encore une fois pour les visuels : 

Al Gore et ses disciples crient à l’élévation du niveau des océans. Or la réalité actuelle montre une baisse de 0.23 mm par année selon les dernières données reliées à l’étude des glaces de l’Antarctique

Bref, si les glaciers fondent, c’est parce qu’on vous dit qu’ils fondent ! 

Le réchauffement climatique naturel s’est terminé en 1998 et nous sommes en période de transition en ce moment vers une période froide. Nous commençons à entrer officiellement dans celle-ci avec la fin de ce cycle solaire 24 très faible et le cycle 25 nous y plongera pour un bon bout de temps car le Soleil semble retourner dans une période de sommeil pour quelques cycles. Je pourrais aussi parler des autres facteurs au niveau de la chimie atmosphérique (ozone plus élevé dans la mésosphère aux pôles et moins d’ozone dans la stratosphère (à l’équateur) et des rayonnements UV, mais je ne veux pas trop alourdir ce commentaire. 

Bonne journée !

Carlos

Articles en complément d'information publiés sur ce blog

"Les pôles ne fondent pas", selon un expert sur les changements climatiques

Réchauffement de la planète? Daily Mail: "Un souffle arctique va apporter des records de baisse des températures pour le milieu de l'été"

Daily Mail: "Fuite d'un rapport des Nations Unies qui révèle que la température de la planète n'a pas augmentée au cours des 15 dernières années" 

Daily Mail (7 septembre 2013): "Et maintenant c'est le refroidissement climatique global!

Le réchauffement global s'est arrêté il y a 16 ans, indique le rapport du bureau du MET publié tranquillement… Et voici le diagramme pour le prouver

Un Prix Nobel de physique dénonce le mensonge du réchauffement climatique créé exclusivement par l'homme!

Greenpeace, WWF et les "Amis de la terre" sont financés par ceux qu'ils dénoncent!

Dérèglement climatique : les scientifiques du CERN "bâillonnés"

2013: La chaleur du manteau terrestre fait fondre la calotte glaciaire du Groenland indique une nouvelle étude

NASA: Greenland's thick ice sheet insulates the bedrock below from the cold temperatures at the surface, so the bottom of the ice is often tens of degrees warmer than the top, because the ice bottom is slowly warmed by heat coming from Earth's depths:

'Ice sheet melt caused by heat from Earth core not just global warming': NEW REPORT CLAIMS

Taking earth's inner temperature: Surprising new study finds that the mantle is hotter than we thought

L'océan fait fondre l'Antarctique par dessous

jeudi 20 juillet 2017

Un 6.7 en Turquie

https://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Une vague de froid frappe le Brésil, l'Argentine et le Chili

* «Tempête du siècle»: le froid inhabituel fait sept victimes en Argentine

Chili : des chutes de neige historiques sur la capitale

La nature nous annonce-t-elle une nouvelle glaciation ?

Quand on pense au Brésil, on imagine plutôt les immenses plages de Rio de Janeiro. Mais, depuis lundi 17 juillet, le pays offre un autre visage, en tout cas dans le Sud. Alors que l'hiver sévit dans l'hémisphère Sud, une vague de froid a touché le Brésil.

Une température de - 6,6°C

Un brouillard épais et des pluies verglaçantes se sont abattues sur l'Etat de Santa Catarina. A Urupema, une ville de cet Etat, parfois surnommée "la ville la plus froide du Brésil", la température a atteint - 6,6°C et la température ressentie - 17°C, selon la télévision brésilienne Globo.

La fine couche de glace blanche qui a recouvert les arbres et les plantes a magnifié les paysages. L'occasion, pour les habitants coutumiers d'un temps plus clément, d'immortaliser la période en prenant des photos.

Sources:

lundi 17 juillet 2017

Un 7.7 en Russie et un 6.4 au Pérou

* Si le "minimum solaire" créé les conditions favorables à la création de puissants séismes et volcans,  une hypothèse scientifique, "watch out" parce qu'on vient de rentrer dans ce minimum solaire!

https://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

La nature nous annonce-t-elle une nouvelle glaciation ?

* Article très instructif corroborant l'hypothèse de quelques/plusieurs scientifiques internationaux qui dénoncent l'imposture scientifique créée de toute pièce par le très saint et puissant lobby du réchauffement climatique d'origine anthropique. Ces explications semblent s'aligner avec "la vue d'ensemble" de Carlos Ramirez.


"Partie 4" de Carlos Ramirez


dimanche 16 juillet 2017

Tempête magnétique en cours, tests Geiger et explications importantes (Carlos Ramirez)

Voici un exemple de ce que j'observe et tente d'expliquer depuis quelques années. Pour plusieurs, je devrais observer une hausse de mes résultats lors de réception d'éjections de masse coronale où lors des possibles tempêtes de radiations qui précèdent la tempête magnétique. Il est important de comprendre que lorsqu'une tache entre en éruption, il suffit d'une trentaine de minutes pour que les protons rejoignent la Terre et absorbent nos signaux HF . Nous étions en tempête de radiation S1 depuis le 14 juillet.

(...)

L'AUGMENTATION DE LA RADIOACTIVITÉ DANS LES PRÉCIPITATIONS QUE J'OBSERVE DEPUIS QUELQUES ANNÉES PROVIENT CERTAINEMENT D'UN MÉLANGE DE RADIATIONS TELLURIQUES ET COSMIQUES. Il peut y avoir une légère hausse de radiations provenant de la chaîne de désintégration de l'Uranium (radon, plomb, bismuth, etc.) lorsque la pression atmosphérique est basse (comme dans une maison lorsqu'on a un foyer à l'étage, la pression fait monter le radon dans les fondations). Mais les pics très élevés comme mon record de 243.1 CPM sur les précipitations en décembre 2016 prennent très fort probablement origine dans le bombardement de particules cosmiques primaires et SECONDAIRES. Comme les neutrons qui ont plus ou moins 12 minutes de demi-vie. IL EST IMPORTANT DE COMPRENDRE ICI QUE JE SUIS TÉMOIN DIRECT DE CES PHÉNOMÈNES. Je suis en mesure de confirmer d'autres études scientifiques qui prouvent aussi la hausse des rayonnements cosmiques.  

Je m'attends à des pics particulièrement importants d'ici 2019-2020. Et voir beaucoup d'impacts au niveau des bouleversements terrestres et météorologiques. Augmentation significative de la couverture nuageuse et par conséquent du forçage radiatif négatif (albédo). Je reviendrai en détails sur le sujet et beaucoup plus dans la suite de la série vidéo. 

Lire la suite:

vendredi 14 juillet 2017

Les habitants de la préfecture japonaise de Fukushima s’inquiètent vivement de la gestion des déchets de Fukushima: la société exploitante de la centrale nucléaire a pris la décision de rejeter des déchets radioactifs dans l’océan!

* «La catastrophe de Fukushima n’est pas résorbée : il y a des fuites tous les jours»
https://francais.rt.com/opinions/33906-catastrophe-fukushima-pas-resorbee-fuites-tous-jours

Source:
https://fr.sputniknews.com/international/201707141032229527-japonais-utilisation-dechets-fukushima/

Visa offre à des restaurants 10 000 $ ... s'ils cessent d'accepter de l'argent


Ils l'appellent le "Défi Visa sans argent" (The Visa Cashless Challenge).

Le plan consiste à convaincre les restaurants, cafés et camions de petites entreprises de cesser d'accepter de l'argent, obligeant les clients à payer avec des cartes de crédit ou des paiements numériques.

"Visa accordera jusqu'à 500 000 $ à 50 propriétaires de services alimentaires admissibles aux petites entreprises américains qui s'engagent à se joindre à ce défi de 100% sans numéraire", a écrit la société de carte de crédit dans un communiqué de presse.

Si un restaurant s'engage dans le défi, il obtiendra un cadeau de 10 000 $ de Visa pour aider à payer les mises à niveau technologiques, a déclaré la compagnie. Ces mises à niveau technologiques pourraient impliquer l'installation de plates-formes qui acceptent les paiements effectués à partir de téléphones, de montres intelligentes ou d'autres appareils.

Visa a une incitation claire: les sociétés de cartes de crédit facturent des frais de traitement et d'autres frais aux entreprises qui acceptent leurs cartes comme paiement. Mais ces frais peuvent réduire significativement les marges de profit dans toute petite entreprise et cela pourrait même signifier la vie ou la mort pour une petite boutique.

Marco Carabjo, un expert en crédit, a écrit dans une publication sur le blog de l'Administration américaine des petites entreprises de l'année 2013 que les frais de transaction par carte de crédit peuvent coûter aux entreprises jusqu'à 5% de leur chiffre d'affaires. [incroyable qu'ils tiennent ainsi les commerçants à la gorge]

Visa prétend que de ne plus accepter l'argent peut aider les petites entreprises. La société a déclaré qu'elle a mené une étude qui a révélé que si les restaurants dans les villes des États-Unis cessaient d'accepter de l'argent, elles pourraient rapporter plus de milliards de dollars chaque année.

Dans la ville de New York seulement, Visa déclare que l'étude montre que "les entreprises pourraient générer un chiffre d'affaires additionnel de 6,8 milliards de dollars et économiser plus de 186 millions d'heures de travail" par an. Ce rapport n'a pas encore été publié. [C'est assez grotesque, Visa se dénonce elle-même comme étant le "saigneur" des petits commerçants!]

Lorsqu'on lui a demandé si Visa élargirait sa poussée du «sans numéraire» aux petites entreprises au-delà du domaine du restaurant, le chef des solutions commerciales de Visa, Jack Forestell, a déclaré que le programme actuel "fait partie d'une stratégie et d'un ensemble plus large d'initiatives". [Quelle surprise!]

Forestell dit que Visa prétend que "les gens ne veulent plus transporter de l'argent".

La National Federation of Independent Business et la National Restaurant Association n'ont pas répondu à la demande de commentaires de CNNMoney.

Source:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés